CROISIÈRES EXPLORATIONS ET EXPÉDITIONS

La croisière est aujourd’hui le moyen de partir à l’aventure du XXIe siècle.

Cette expédition n’est pas celle des explorateurs des siècles passés.

Ils parcourent les océans sur des navires sans la technologie d’aujourd’hui, c’est la navigation au sextant, à la boussole, avec des cartes marines parfois approximatives, que dessinent les premiers découvreurs.

Sir Ernest Shackleton est le symbole du véritable explorateur de l’Antarctique, il prend tous les risques et même celui de perdre son navire, son voilier:« L’ENDURANCE » est brisé par les glaces… mais il sauve son équipage d’une mort certaine en Géorgie du Sud.

Explorer, c’était aussi survivre dans des conditions parfois extrêmes…

Jules Verne est l’auteur qui m’a fait rêver de voyages toute ma jeunesse : Le tour du monde en 80 jours, Vingt Mille lieues sous les mers, Cinq semaines en ballon, Voyage au centre de la terre, et bien d’autres. Ces romans incitent aux rêves et à l’aventure.

Cet imaginaire devient réalité,  et je voyage à travers le monde entier par terre et surtout par mer. 

Aujourd’hui les découvertes sont plus rares, le risque est malheureusement beaucoup plus encadré et de notre société, mais l’on peut retrouver un esprit d’aventure par des expéditions au bout du monde, que le Commandant Charcot trouverait incroyables.   

Depuis plus de 20 ans des compagnies de croisières ont voulu explorer ce segment, afin de permettre aux nouveaux voyageurs de ce siècle de découvrir des territoires retirés situés à l’extrême de notre planète.

La Compagnie leader de ce marché est PONANT. Depuis de très nombreuses années a su donner à ses croisières le sens de l’aventure, de la découverte de territoires lointains, en créant ce concept d’expédition. Dans des conditions de grand luxe (parfois trop à mon gout), avec des équipes de naturalistes et un équipage préparé aux conditions extrêmes, pour vous donner l’envie d’aller toujours plus loin.

Les normes de sécurité et d’encadrement me semblent parfois un peu contraignantes, mais il faut s’y plier… difficile pour un aventurier dans l’âme ! Mais elles sécurisent et permettent aux explorateurs de tous âges de voyager dans de belles conditions.

J’ai fait de nombreuses croisières d’expédition avec la Compagnie Ponant, mais aussi dans une nouvelle et toute petite Compagnie : Latitude Blanche. Je vous raconterai mon expérience.

Fatigué de l’agitation des croisières des grands paquebots ? Envie de découverte et d’aventure ? Plusieurs compagnies se concurrencent dans ce segment très étroit, mais dont l’avenir est très prometteur.

Le leader est la Compagnie PONANT, la Compagnie Norvégienne HURTIGRUTEN, la Compagnie de super luxe SILVERSEA CRUISES, la Compagnie de luxe SEABOURN, la Compagnie QUARK EXPEDITIONS, la Compagnie LINBLAD EXPEDITIONS, et la petite dernière : la Compagnie LATITUDE BLANCHE avec son navire « POLARFRONT ».

Dans cette section, je vais vous présenter des compagnies qui font aussi de la croisière traditionnelle que nous avons déjà décrite. Pour connaître leur histoire, vous pourrez la lire dans le chapitre précédent.

« LE DUMONT D’URVILLE » COMPAGNIE PONANT.

 

HURTIGRUTEN

Cette Compagnie fondée par un Norvégien Richard With, cet armateur a assuré une première liaison maritime entre Trondheim et Hammersfest en Norvège.

Cet immense pays côtier rempli de Fjords et de montagnes, rendant la création de routes très difficiles, il a fallu très vite en 1889 mettre un place un service permettant la liaison des villes et villages de la côte Norvégienne.

La première ligne est établie en juillet 1893 avec le navire : « D/S VESTERAALEN ».

Le service du Hurtigruten se grandit rapidement et l’entreprise permet aux habitants de pouvoir circuler, aux marchandises d’arriver à bon port, et le commerce de prospérer. L’Express côtier est né.

Pendant les guerres mondiales, le service doit être interrompu car trop dangereux, et les communautés du Nord subirent de graves conséquences.

La compagnie disposait d’une flotte de 14 navires avant-guerre, et seuls 3 navires étaient opérationnels en 1950. Dés 1956, l’augmentation de la flotte est importante et portée à 10 navires.

Jusqu’en 1970, la compagnie n’a pour unique vocation son service côtier et de desservir les villages perdus en Norvège, Hurtigruten était fortement subventionné par l’état Norvégien. À partir de cette date, le tourisme commence à se développer surtout l’été, mais l’hiver l’exploitation reste difficile.

Dans les années 2000, la compagnie tente pour se diversifier d’envoyer un navire en Antarctique : le « M/S FRAM », et rencontre beaucoup de succès, car elle a une réputation de sérieux, et d’habitude dans ces eaux dangereuses.

Le 7 Décembre 2004, l’état norvégien accorde une subvention exceptionnelle afin de garantir le service de l’express côtier jusqu’en 2012.

Pour évoluer durablement, la compagnie prend commande d’une nouvelle génération de navires, plus confortables, avec des cabines spacieuses, des restaurants et bar panoramiques. Ils deviennent des navires de croisières.

La capacité des navires va de 300 passagers à 600 passagers.

Hurtigruten va développer son offre en sillonnant son pays d’origine, et avec 15 navires réaliser des expéditions en Antarctique, Europe du Nord, en Alaska, en Amérique du sud.

La compagnie met en place de nombreux départs francophones avec vols inclus au départ de Paris.

Les derniers navires de cette compagnie sont : LE « ROALD AMUNDSEN » (2019), et le MS « FRIDJOF NANSEN » son sister-ship.

Ces deux navires sont à propulsion hybride construits par les chantiers KLEVEN YARD de Norvège. Longs de 140 mètres, ils accueillent 500 passagers environ.

Ils sont équipés de bateaux d’exploration permettant les débarquements en Antarctique.

Nous ne sommes plus à bord d’un express côtier mais dans un véritable Paquebot de croisière. Les matériaux scandinaves sont à l’honneur dans la décoration : Le Granit, le chêne, le boulot et la laine sont utilisés pour donner une atmosphère chaude et élégante.

Le plus fantastique à mon goût dans ce navire c’est le pont observation. Sur deux niveaux intérieur et extérieur, il s’étire de la partie supérieure à la proue du navire. Le lieu idéal pour l’observation des cétacés.

Il est doté d’un centre scientifique, quartier général des naturalistes qui permet aux passagers d’échanger, de faire des ateliers photographiques ou de la biologie, lire aussi un bon livre…

Il est également équipé de trois restaurants, d’un sauna, d’une salle de sport, d’une piscine à débordement, et de très nombreux bains à remous.

Les cabines sont toutes extérieures et la moitié est doté d’un balcon privé. Trois suites avec terrasse sont à l’arrière du navire et assorties de bains à remous.

Cette compagnie accueille un publique familial et les enfants sont même les bienvenus. Ils pourront être intéressés par de multiples ateliers qui leur sont destinés.

Les prix restent abordables pour des croisières en Antarctique, avec un excellent rapport qualité/prix.

Les retours des passagers sont excellents, mis à part les boissons et les excursions dont les prix sont élevés. La restauration est de grande qualité ainsi que les animations.

Cette compagnie qui a réussi son évolution est devenue un acteur important dans les croisières d’expédition.

« MV POLARLYS » COMPAGNIE HURTIGRUTEN.

« MV POLARLYS » COMPAGNIE HURTIGRUTEN.

« MV ROALD AMUNDSEN » COMPAGNIE HURTIGRUTEN.

« MV ROAL AMUNDSEN » COMPAGNIE HURTIGRUTEN.

 

LATITUDE BLANCHE

Une petite Compagnie qui monte et une équipe formidable !

Fondée en 2017 par deux jeunes diplômés de l’école supérieure maritime : Sophie Galvagnon et Yann le Bellec. Passionnés de mer et de navigation, tous les deux officiers de l’École Supérieure de la Marine Marchande, ils désirent vivre leur passion plus que tout, et comment y parvenir en restant indépendant ? Fonder leur propre compagnie maritime.

C’est ainsi que leur histoire commence … Ils ont chacun déjà une grande expérience de la mer, et veulent faire partager ce désir de découvertes et d’exploration du Nord extrême.

Après de nombreuses recherches, de visites et de désillusions, ils découvrent un petit navire lancé en 1975 appartenant à l’Institut Météorologique Norvégien jusqu’en 2010, qui a pris sa retraite victime des nouvelles technologies. Ce petit navire de 55 mètres de long construit par les chantiers Mandal Ship& m.v possède une coque renforcée qui lui permet de naviguer dans les glaces sans être un brise-glace, et d’affronter les mers les plus dures.

Le navire est acquis, et le chantier de rénovations se fera à Boulogne sur mer, et il battra pavillon Français. Équipé pour les croisières d’expédition et réaménagé très confortablement avec de belles cabines, il peut accueillir 12 passagers, qui seront chouchoutés pendant leur Aventure dans le grand nord.

C’est ainsi que je découvre le 31 mars 2018, invité par Yann, un beau matin ensoleillé de Boulogne ce magnifique petit navire. Une coque grise et sobre, une belle structure avec une belle étrave, voilà un fier navire prêt à affronter les océans ! Un intérieur chaleureux et accueillant, une décoration sobre mais de qualité, de belles salles de bain … un bain à remous à l’arrière du navire, une bibliothèque, un beau salon, une salle de restaurant et côté technique, une belle salle des machines équipée d’un vaillant moteur Wichmann de 1102kw qui lui permet une vitesse de croisière de 10 nœuds. L’équipement d’un navire est complété par deux Zodiac et de Kayaks de mer.

Je décide d’embarquer à son bord l’année d’après.

« POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

« POLARDFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE et sa passerelle.

CABINE DOUBLE DE « POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

AVANT DE « POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE

Embarquement de nuit à bord de POLARFRONT que je retrouve le 14 Octobre 2019 à Svolvaer après un long…long…vol.

Je suis accueilli à la coupée très chaleureusement et je m’installe dans ma cabine super confortable prêt à vivre une aventure maritime des temps modernes !

« POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

Après une journée à visiter cette petite ville entourée de magnifiques montagnes, nous partons pour Moskenesoya, petit port de pêche blotti au milieu des montagnes.

Nous sommes six passagers à bord et tous super sympas !

A noter la qualité de la nourriture à bord, excellente et variée. Du petit déjeuner, en passant par les piqueniques fantastiques (oui ! oui !), et les repas du soir.

Le service est assuré par un membre d’équipage avec un sentiment de se croire à la maison et entouré de plein d’attention et de gentillesse.

Une très belle expérience et un excellent rapport qualité/prix, une Compagnie a qui l’on souhaite une grande réussite car elle le mérite.

Ballade dans ce petit village de pécheurs plein de charme avec ses maisons colorés.

Le navire est parfaitement entretenu et l’équipage fantastique vous fait partager son expérience de la navigation.

« POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE DANS LE FJORD DE DIGERMULEN.

« POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

NAVIGATION FJORD DIGERMULEN, COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

A BORD DE « POLARFRONT » COMPAGNIE LATITUDE BLANCHE.

Nous poursuivons notre navigation jusqu’à Andenes, et espérons d’avoir la chance de voir des cétacés, en vain. Après avoir navigué plusieurs heures, nous mettons pied à terre et allons visiter la ville et son Phare.

 

LINDBLAD EXPÉDITIONS (Anglophone)

Fondée en 1958 sous le nom de Linblad travel, par lars-Eric Linblad. Il est un des pionniers de croisière expédition, et désire transmettre son gout de l’aventure, de la mer et des voyages extraordinaires à une nouvelle catégorie de voyageurs. En 1966, il organise la première expédition touristique en Antarctique, à l’île de Pâques. En 1967 il navigue aux îles Galápagos, et en 1978 la cote de la Chine jusqu’au Boutant. Sa volonté et de transmettre aux générations futures le respect de ces lieux situés au bout du monde, de préserver l’habitat et la faune, et de participer à de nombreux projets de restauration. Depuis 1979 son fils Sven-Olof Lindblad, suis le chemin de son père et continue de faire grandir cette compagnie de croisière d’expédition. En 2004, un partenariat est mis en place avec NATIONAL GEOGRAPHIC, dont les navires porteront le nom. En 2012, Lindblad acquiert la compagnie Australienne Orion Expéditions Cruises pour compléter son offre et monter en puissance.

La flotte de Lindblad expéditions est composée de petits navires. L’ambiance est décontractée à bord, orientée vers la découverte des contrées lointaines et les passagers sont entourés de naturalistes, scientifiques, photographes avec qui ils peuvent échanger au cours de leur voyage. La nourriture servie à bord, est variée, fraiche, mais non gastronomique.

Grace à son antériorité dans le tourisme d’expédition et son engagement dans des actes de préservation, Lindblad peut accéder à des sites extraordinaires tels que : La Bay Magdalena en mer de Cortez, Le Glacier Bay en Alaska, le Coïba National Park au Panama, sites souvent non accessibles aux autres compagnies.

Aujourd’hui la flotte de LINDBLAD EXPÉDITIONS est composée de 11 navires équipés de Zodiacs et de Kayaks, et d’autres plus petits. Le navire amiral est le « NG EXPLORER » : Très bien aménagé, il est à la pointe de la technique moderne. La langue à bord est l’anglais. La plupart des 11 navires de cette compagnie commencent par : « NATIONAL GEOGRAPHIC », « ENDEAVOUR II » (100 pax), « ENDURANCE » (126 pax), « EXPLORER » (148 pax), « ISLANDER » (48 pax), « ORION » (100 pax), « QUEST » (100 pax), « SEA BIRD » (62 pax), « SEA LION » (62 pax), « VENTURE » (100 pax), et quelques autres plus petits.

Le dernier né de la flotte est l ‘« ANDURANCE » ce navire pourra accueillir 126 passagers dans 69 cabines. D’une longueur de 124 mètres, il est construit pour la coque aux chantiers Crist de Pologne, et les aménagements intérieurs au chantiers Ulstein Verft en Norvège. Il est classé glace, et sa vitesse sera de 17 nœuds. C’est le premier navire : « Ulstein X-BOW », c’est-à-dire une étrave inversée. Il sera suivi par un sister-ship le « LINBLAD RÉSOLUTION ».

L’avis des passagers ; Très bons retours, si vous désirez tout savoir sur la faune locale de votre destination, c’est fantastique ! Ce sont des croisières expéditions surtout anglophones qui nécessitent une parfaite connaissance de l’anglais pour acquérir toutes ces connaissances… Cruise critic a décerné à cette compagnie le premier prix pour les croisières en Alaska.

images chantiers ulstein werft, COMPAGNIE LINBLAD EXPÉDITIONS.

 

COMPAGNIE PONANT (Francophone et anglophone)

Fondée en 1988, La Compagnie PONANT, commence son activité de croisière avec le voilier « LE PONANT ». « LE LEVANT » est son second navire avec lequel elle commence à opérer des croisières d’expéditions en Amazonie, car le navire possède un faible tirant d’eau et peut remonter le fleuve dans de bonnes conditions. La Compagnie décide aussi d’acquérir un nouveau navire qui sera véritablement destiné aux expéditions polaires :

« LE DIAMANT ». Ancien Ferry à coque renforcée construit en 1977 par le chantier naval Kristiansands, il portera différents noms. Il est transformé en 1986 devient navire à passagers sous le nom de « SONG OF FLOWER ».

En 2004, le navire commence ses navigations pour l’Europe et le Groenland, puis l’Amérique du sud. Le navire devient un navire d’expédition pour atteindre les régions polaires en Antarctique et Arctique. Il est équipé de Zodiacs, afin d’effectuer des débarquements dans les zones les plus reculées et sur la banquise.

En 2011 La Compagnie décide de construire deux nouveaux navires : « LE BORÉAL » et « L’AUSTRAL ». « LE DIAMANT » est vendu en 2011 et navigue toujours sous le nom d ’ « OCEAN DIAMOND ». Deux autres sister-ships sont construits, ce qui porte la flotte de cette classe d’expéditions à quatre.

« LE BOREAL » (2010), « L’AUSTRAL » (2011), « LE SOLEAL » (2013), « LE LYRIAL » (2015).

La Flotte va continuer de s’agrandir avec la construction de la classe EXPLORER. Six nouveaux navires vont être construits par les chantiers Norvégiens de VARD.

Ces nouveaux navires d’une longueur de 131 mètres, équipés d’une coque renforcée, d’une Marina qui se déploie accueillent 250 passagers dans des conditions de confort et de luxe.

« LE LAPEROUSE » (2017), « LE CHAMPLAIN » (2018), « LE BOUGAINVILLE » (2019), « LE DUMONT D’URVILLE » (2019), « LE JACQUES CARTIER » (2020), « LE BELLOT » (2020).

Ce sont les premiers navires équipés d’un salon sous-marin le « Blue-Eye », permettant une immersion sensitive en toute sécurité.

En Décembre 2017, PONANT signe la construction pour la réalisation du premier brise-glace à propulsion hybride au monde : « LE COMMANDANT CHARCOT ». D’une longueur de 150 mètres, il embarquera 270 passagers et 187 membres d’équipage pour parcourir le monde et les glaces. Il sera propulsé au gaz naturel liquéfié : GNL, et sa construction est confiée aux chantiers Norvégiens VARD pour une livraison en 2021.

LE FUTUR BRISE-GLACE : « LE COMMANDANT CHARCO »COMPAGNIE PONANT. IMAGE PONANT.

LES NAVIRES DE LA CLASSE BOREAL :

« LE BOREAL », « L’AUSTRAL », « LE SOLEAL », « LE LYRIAL ».

Ces navires de 142 mètres de long sont conçus comme de véritables yachts de croisière. Ils naviguent autant dans toutes les mers du globe avec des croisières classiques ou thématiques, qu’en Arctique et Antarctique avec leur coque renforcée.

Ils se classent dans le segment luxe et leurs prestations haut de gamme sont à la hauteur des attentes des passagers. Récemment PONANT a complété son offre avec l’internet gratuit illimité à bord (En fonction des conditions de réception…).

Une petite piscine (Vraiment petite !), Un Spa, un Hammam, un théâtre où vous pourrez assister à des conférences et des spectacles, une très belle salle de restaurant, un restaurant buffet équipent le navire.

La Nourriture à bord est excellente, guidée par les conseils de l’équipe DUCASSE.

Des Zodiacs permettent les débarquements pour les croisières d’expédition en toute sécurité.

Les croisières expéditions sont encadrées par un Chef d’expédition entourés de naturalistes. PONANT s’est associé avec NATIONAL GEOGRAPHIC pour certaines destinations. Les naturalistes font aussi des conférences à bord, pour préparer la découverte des sites, ou pour éclairer nos connaissances.

L’Encadrement à bord est Français, et la visite de la passerelle est encore un moyen très privilégié de pouvoir connaître les secrets du navire et de la navigation avec des Officiers qui aiment partager leur passion de la mer.

« BOREAL » EN ANTARCTIQUE. COMPAGNIE PONANT.

 La livraison du premier navire de la classe EXPLORER est « LE LAPEROUSE ».

Après avoir passé avec succès les essais en mer, il rejoint la flotte PONANT en Juin 2018.

Avec ses 92 cabines avec bacon dont 4 suites, le navire est vraiment dessiné comme un yacht prêt à franchir tous les océans.

Les cabines sont très confortables équipées de la dernière technologie : Écran plat et une enceinte connectable. L’internet est offert pour toutes les catégories de cabine.

Les espaces communs sont clairs, et la décoration est apaisante et belle, dans les tons beiges. Le navire est doté d’un SPA magnifique avec un sauna qui a vue sur mer. Une piscine « infinity », située sur le pont arrière et sa nouvelle conception permet de véritablement nager.

Le navire est doté de deux restaurants : Le restaurant Panoramique qui peut servir la totalité des passagers, et un restaurant grill proche de la piscine.  Dans le restaurant panoramique, la restauration du midi est celle d’une brasserie Française, et celle du soir de la Gastronomie Française. Dans le restaurant grill extérieur, la restauration est servie sous forme de buffet avec des plats préparés à la minute par le Chef cuisinier du bord. Dans tous les navires de la Compagnie PONANT, l’open bar est présent avec un très grand choix de boissons alcoolisées ou non, ainsi que des cocktails. Quelques prémiums sont à la carte.

La plage arrière descend vers une marina qui peut se déployer complément et servir de ponton pour un accès direct pour se baigner, ou d’amarrage pour les zodiacs d’expédition

L’espace sous-marin multi sensoriel pensé par l’architecte Jacques Rougerie, est un endroit d’exception qui incite à la relaxation et au calme. On se croirait dans le « NAUTILUS » du Capitaine Némo.

Le navire est doté de stabilisateurs très efficaces par grosse mer et le Passage du Drake pour aller en Antarctique.

Comme pour les autres navires de la Compagnie PONANT, « LE LAPEROUSE » et ses sister-ships explore les pôles, mais aussi les destinations tropicales et subtropicales. Des croisières expéditions sont prévues au Costa-Rica avec le passage du canal de Panama, l’Amazone, la Papouasie-Nouvelle guinée, l’Orénoque et bien d’autres destinations.

LE « DUMONT D’URVILLE » EN BAIE DE SAINTE LUCIE. COMPAGNIE PONANT.

La Compagnie PONANT est le leader mondial des croisières d’Expéditions.

Les destinations peuvent être en direction des deux pôles, comme en Australie, Indonésie, Costa Rica, et bien d’autres. La destination phare reste l’ANTARCTIQUE qui reste le voyage d’une vie pour beaucoup d’entre nous.

Pour découvrir ce continent, je choisis la croisière la plus longue, partant d’Ushuaïa à la pointe de la Patagonie, en passant par les Malouines, la Géorgie du Sud, et la péninsule Antarctique.

Passé le canal Beagle, nous partons vers les îles Falkland (rendons à césar ce qui est à césar !), Ces îles éloignées un peu perdues sauf pour l’Angleterre et l’Argentine sont le territoire des moutons, de quelques manchots, de magnifiques colonies d’oiseaux, et beaucoup de vent … Nous y faisons halte et profitons de ces paysages exceptionnels.

Colonie d’alabatros aux îles falkland. COMPAGNIE PONANT.

Pour notre destination finale en passant par la Géorgie du Sud, nous traversons le passage du Drake. C’est un large passage entre l’extrémité sud de l’Amérique du Sud, et l’Antarctique. Les mers peuvent être parfois dures, mais les stabilisateurs du navire font leur effet, et la traversée se passe très bien.

La Géorgie du sud, possède une faune incroyable, et innombrable. Le temps est magnifique quand nous débarquons et gravissons la montagne, chemin qu’emprunta Sir Ernest Shackleton pour sauver son équipage.

CHEMIN DE SHACKLETON. COMPAGNIE PONANT.

MANCHOTS EN GÉORGIE DU SUD. COMPAGNIE PONANT.

Les débarquements à terre se font en zodiacs, seul impératif : des bottes que nous devons laver à chaque départ et retour afin de ne pas souiller ces espaces encore vierges. Nous poursuivons notre expédition pour atteindre la péninsule Antarctique, les montagnes enneigées et les glaciers qui nous entourent, le silence de cette nature hostile nous réduit à presque rien …

ANTARCTIQUE. COMPAGNIE PONANT.

CE VOYAGE ME LAISSERA DES SOUVENIRS ANCRÉS DANS MA MÉMOIRE…

 

QUARK EXPÉDITIONS (Anglophone)

Fondée en 1991 par Lars Wikender et Mike Mc Dowell, cette compagnie de croisière d’expéditions se spécialise très vite en Arctique et Antarctique. Ils utilisent d’abord des anciens brise-glace russes disponibles suite à la chute de l’ex URSS. En 1998, Lars Wikender en devient le seul propriétaire. En 2007, la Compagnie est vendue au voyagiste britannique First Choice, et quand ce dernier est racheté par TUI, QUARK se retrouve au sein d’une filiale : « TRAVELOPIA ». En 2017, elle est revendue à une société d’investissements KKR dont le siège est à Seatle.

La compagnie possède aujourd’hui une flotte de six navires. Le plus grand est l ’ : « OCEAN EXPLOREUR », qui embarque 200 passagers. Elle possède aussi l’« OCEAN DIAMOND », qui n’est que l’ancien « DIAMAND » de la Compagnie PONANT et qui peut accueillir 189 passagers. D’autres petits navires complètent la flotte.

L’« ULTRAMARINE » sera lancé en 2021 d’une longueur de 128 mètres, sa capacité de 199 passagers, il est conçu pour naviguer en Arctique, avec de nombreuses spécificités pour la navigation polaire.

Pour concurrencer PONANT, elle essaye de se placer en 2019 sur le marché Francophone en proposant un accompagnateur parlant Français, et des conférences.

A noter que QUARK EXPÉDITIONS fait partie du programme : « Sea Green », qui conduit aux recyclages des déchets plastiques et le verre. Elle est également engagée dans « Polar Promise » : Action de préservation des régions polaires, en adoptant des pratiques et politiques durables dans la chaîne d’approvisionnement.

C’est une très bonne compagnie avec une excellent rapport qualité/prix. C’est un bon compromis entre la croisière de luxe et l’expédition scientifique. Les retours concernant l’organisation sont excellents.

 « L’ULTRAMARINE DERNIER NÉ DE LA COMPAGNIE QUARK EXPÉDITIONS. image quark expéditions.

 

SEABOURN (Anglophone)

Fondée par Knut Kloster en 1986 et basée à Miami, cette compagnie de croisière Anglophone fait partie du groupe Carnival. Elle se situe sur le segment du luxe et dispose actuellement d’une flotte de 6 navires : « SEABOURN ODYSSEY » (2008), « SEABOURN SOUJOURN » (2009), « SEABOURN QUEST » (2010), « SEABOURN ENCORE » (2016), « SEABOURN OVATION » (2017).

« SEABOURN QUEST »

Construit aux Chantiers Génois du groupe San Giorgio spécialiste de la construction de navire de luxe, le navire d’une longueur de 193 mètres peut accueillir 450 passagers dans 225 cabines de 27m2 pour l’entrée de gamme à 156m2 pour les quatre grandes suites avec deux chambres, 22 Penthouse Suites de 49m2 et 5 Suites de l’armateur de 98m2. Toutes les cabines ont vue sur mer ou de très grands balcons.

Le navire possède quatre restaurants, six bars, un casino, une discothèque, deux piscines, un Spa, et un centre d’affaire. Une salle de spectacle pouvant présenter des pièces de théâtre en plus des spectacles.

Il équipé d’une marina, qui permet aux passagers de pouvoir accéder à la mer directement.

La décoration du navire est luxueuse, le marbre est très présent ainsi que l’albâtre.

Les paquebots de SEABOURN sillonnent tous les océans du globe de la méditerranée aux caraïbes, les Amériques, l’Asie, l’Australie, le Japon, les pôles …

La Compagnie SEABOURN réalise des croisières d’expéditions en Arctique et Antarctique, ainsi que dans les contrées lointaines d’Amazonie.

Sur chaque navire, une équipe d’expédition composée de naturalistes, d’experts, qui sont à la disposition des passagers pour les éclairer, les guider, et leur apporter les compléments d’informations lors de débriefings en fin de journée d’exploration.

Les navires disposent de 24 zodiacs, des kayaks, des vélos de montagne, deux sous-marins embarquant six personnes.

En 2022, la Compagnie SEABOURN complètera sa flotte avec l’arrivée du : « SEABOURN VENTURE ». 

 

Les retours de passagers sont parfaits, et classe cette compagnie au niveau de l’excellence par rapport au prix des croisières.

« SEABOURN ODYSSÉE » et le futur « SEABOURN VENTURE » COMPAGNIE SEABOURN. IMAGES SEABOURN.

 

SILVERSEA (Anglophone)

En 2008, avec l’inauguration du Paquebot « SILVER EXPLORER », Silversea se lance dans la niche des croisières d’expéditions avec son style luxueux.

Avec un membre d’équipage presque pour un passager, elle se situe à un niveau de service incomparable. La classification glace permet aux navires d’aller d’un pôle à l’autre, de sillonner les îles du pacifique, la côte de Kimberley, l’Australie, les îles Galapagos, et l’Afrique de l’ouest.

Le « SILVER CLOUD », entièrement rénové peut accueillir un peu plus de 296 passagers.

Le « SILVER MUSE » en 2017 agrandit la flotte et porte le nombre total de paquebots à neuf.

L’extension majeure du « SILVER SPIRIT » qui peut transporter aujourd’hui 600 passagers à travers le monde.

Deux nouveaux paquebots ultra luxueux sont encore prévus : le « SILVER MOON » en 2020, et le « SILVER DAWN » pour fin 2021. Deux jumeaux du navire amiral : le « SILVER MUSE ».

Les navires de la compagnie aujourd’hui sont : « SILVER MUSE » (2017-596 passagers), « SILVER SPIRIT » (2009-540 passagers), « SILVER SHADOW » (2011-380 passagers), « SILVER GALAPAGOS » (1990-114 passagers), « SILVER CLOUD » (1993-296 passagers), « SILVER EXPLORER » (2011-200 passagers), « SILVER WHISPER » (2001-380 passagers), « SILVER WIND » (1995-300 passagers), « SILVER MOON » (2020), « SILVER ORIGIN » (2020).

 

Le « SILVER MUSE » est le neuvième navire de la flotte SILVER SEA, ce navire construit à Triestre aux chantiers Ficantieri, c’est le vaisseau amiral.

D’une longueur de 213 mètres, il accueille 596 passagers sur 8 ponts dans un luxe inoubliable. Chaque suite sont très bien équipées et décorées avec beaucoup de gout, salle de bain en marbre.  La connexion wifi est illimitée et un service de majordome personnalisé est mis à disposition.

Le navire est équipé de 8 restaurants dont : Un restaurant à sushis, un restaurant de fruits de mer, un restaurant gastronomique, un restaurant italien, un restaurant grillades, un restaurant club de jazz et tapas, un restaurant Indochine, un restaurant cuisine variée. À noter, aucune contrainte d’horaires pour les repas.

Le soir, le navire déploie ses attributs : concerts classiques, spectacles de magie, revues, casino et discothèque pour finir la nuit.

Le navire bénéficie de tous les équipements sportifs, culturels et de bien être au plus haut niveau de gamme.

Pour ses croisières d’expédions, SILVERSEA déploie le maximum de luxe pour vous satisfaire. Des moyens classiques comme les zodiacs, les experts naturalistes, l’encadrement, la compagnie propose des experts photographes qui pourront vous guider et vous apprendre comment faire magnifiques photos et rendre votre voyage inoubliable.

La compagnie bien qu’étant Anglophone fait beaucoup d’efforts pour les autres nationalités, les excursions sont encadrées par des guides chevronnés avec de grandes connaissances culturelles, et les itinéraires sont d’exception.

Seul bémol, les enfants peuvent s’ennuyer un peu dans les croisières classiques, car il n’y a pas d’animations pour eux. Mais ils pourront profiter pleinement des croisières d’expédions beaucoup plus actives.

« SILVER WIND » COMPAGNIE SILVERSEA. image seabourn

AURORA EXPÉDITIONS   

Fondée il y a 28 ans fondée par Greg Mortimer et basée en Australie, cette compagnie Anglophone n’était pas destinée à devenir une compagnie de croisière.  Un groupe d’amis aimant l’aventure extrême, la navigation, et les découvertes décidèrent de concrétiser leur rêve. C’est ainsi qu’elle est née.  Elle décide de commander deux navires révolutionnaires et en commander dix autres qui seront lancés d’ici 2027.  Ils seront construits par Sunstone ships, et c’est une entrée en force de la chine dans ce type de construction navale car totalement réalisés aux chantiers Merchant Heavy Industry à Shanghai.

 Le premier navire portant le nom du fondateur : « GREG MORTIMER » a été achevé en juillet 2019 et navigue sous le pavillon des Bahamas.

Il est doté de l’étrave révolutionnaire Ulstein X-BOW.  Cette fameuse étrave renversée serait la meilleure pour fendre les vagues du mythique passage du Drake pour aller en Antarctique. Le navire est classé « Ice Class 1A ». Il est équipé de moteurs Rolls Royce réduisant de 60% la consommation de fuel. Il est équipé de 15 zodiacs, qui permettent de débarquer lors des expéditions à terre. Une plateforme dépliable à l’arrière du navire permet des activités nautiques telles que : Kayaks de mer, plongée sous-marine, et expéditions à ski (terrestres !).

Des plateformes hydrauliques s’ouvrent sur les flancs du navire permettant une exploration unique des oiseaux et de la faune marine. La décoration intérieure du navire est plutôt sobre et austère à mon gout. On a cherché à faire efficace pour l’exploration !

Les accents de la Compagnie sont faits autour de la camaraderie, le partage de connaissances avec les naturalistes et les comptes rendus de la journée passée, et de la préparation du lendemain.

Un deuxième navire suivra, le « SYLVIA EARL » du nom d’une exploratrice célèbre.

Une compagnie à suivre de près et nous ne manquerons pas de vous en donner les retours.

 « GREG MORTIMER » COMPAGNIE AURORA EXPÉDITIONS.

Figure 1″GREG MORTIMER » COMPAGNIE AURORA EXPÉDITIONS.

 

VIKING OCEAN CRUISES  (Anglophone)

Une nouvelle compagnie d’expédition est née cette année !

Fondée en 1997 par Torstein Hagen et basée en Suisse. Elle est surtout spécialisée dans les croisières fluviales avec une flotte de 62 navires. Elle exploite aussi 6 navires de croisière dont les noms commencent tous par : « VIKING … ». Tous ces navires sont construits par les chantiers Fincantieri et ont un tonnage équivalent. Ils embarquent 930 passagers.

Ce sont : VIKING : « STAR » (2015), « SEA » (2016), « SKY » (2017), « SUN » (2017), « ORION » (2018), « JUPITER » (2019). Et les futurs : « VENUS » (2021), « OCTANTIS » (2022), « POLARIS » (2022), « TELLUS » (2022).

Autant dans le fluvial que le maritime, VIKING se place dans un segment haut de gamme, aves des itinéraires classiques. Les deux navires d’expéditions : « OCTANTIS » et « POLARIS » seront construits par les chantiers Vard en Norvège. Chacun de ces navires aura une capacité de 378 passagers, et seront destinés à ce segment de marché.

 NOUVEAUX PAQUEBOTS VIKING. COMPAGNIE VIKING OCEAN CRUISES. image viking.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus